Retour sur le stage de Toulouse avec Issei Tamaki

Fondateur de l’école KISHINKAI avec son frère Léo TAMAKI, Tanguy Le Vourch’ et Julien COUP.

Durant cette deuxième édition, nous avons pu mesurer notre progression, mais toujours et encore le chemin à parcourir.

Pour commencer, une « petite » mise en route, physique à base d’exercices de mobilisation du corps (tout en maîtrise de nos gestes) et de sensation. Le travail sur les ukemis, sur les frappes (absorption dans son corps, …), et sur les déplacements (sur la ligne – aïe les hanches 🙂 toujours indispensable 😉

Un travail de la journée s’est articulé autour des Soto Kaiten Nage, Kokyu nage, et un travail au Bokken (Maki Otoshi) pour finir. Prendre la ligne, soigner son attaque pour prendre l’ascendant, ouvrir ses hanches pour offrir une surface minimale en cas d’attaque, conscientiser les six articulations des jambes (hanches, genoux, chevilles), afin de ne pas les verrouiller et de ce fait obtenir une plus grande mobilité globale, des « mantras » qui devrons guider notre progression.

Bref un stage riche et intense qui nous a donné des pistes pour progresser dans cette discipline.

Merci Issei, Emmanuel & Yann pour cette journée.