C’est la reprise au Dojo du Plateau !

A partir du 1er septembre, nous reprenons les cours habituels.

  • Les adultes à partir du mardi 1er septembre
  • Les enfants à partir du mercredi 9 septembre

Cette reprise se fera dans les règles sanitaires relatives au COVID 19.

Concrètement, il nous faudra impérativement : 

  • Porter le masque pour tous nos déplacements à l’intérieur du Dojo et des annexes.
  • N’entrer dans le dojo qu’à l’heure du début du cours prévu (mardi et jeudi 19h00, mercredi 15h et samedi 10h30).
  • Arriver au Gymnase en tenue de pratique (Keikogi), prévoir sa bouteille d’eau perso et marquée et en option recommandée du gel hydroalcoolique.
  • L’entrée dans le dojo se fera par l’entrée habituelle.
  • L’accès au vestiaire n’est pas autorisé.
  • Avant de monter sur les Tatami, les mains seront préalablement lavées ou désinfectées au gel hydroalcoolique.
  • Déroulé du cours : normal, sans masque.
  • Afin que ce protocole devienne le plus léger possible avec le temps, ce serait bien que nous soyons dans la mesure du possible à l’heure pour chaque cours.

Nous serons à l’écoute des dernières recommandations et directives afin d’être parfaitement prêts à intégrer notre Dojo après ces mois d’inactivité.

Mise à jour du 19/08/2020

Retour sur le stage de Toulouse avec Issei Tamaki

Fondateur de l’école KISHINKAI avec son frère Léo TAMAKI, Tanguy Le Vourch’ et Julien COUP.

Durant cette deuxième édition, nous avons pu mesurer notre progression, mais toujours et encore le chemin à parcourir.

Pour commencer, une « petite » mise en route, physique à base d’exercices de mobilisation du corps (tout en maîtrise de nos gestes) et de sensation. Le travail sur les ukemis, sur les frappes (absorption dans son corps, …), et sur les déplacements (sur la ligne – aïe les hanches 🙂 toujours indispensable 😉

Un travail de la journée s’est articulé autour des Soto Kaiten Nage, Kokyu nage, et un travail au Bokken (Maki Otoshi) pour finir. Prendre la ligne, soigner son attaque pour prendre l’ascendant, ouvrir ses hanches pour offrir une surface minimale en cas d’attaque, conscientiser les six articulations des jambes (hanches, genoux, chevilles), afin de ne pas les verrouiller et de ce fait obtenir une plus grande mobilité globale, des « mantras » qui devrons guider notre progression.

Bref un stage riche et intense qui nous a donné des pistes pour progresser dans cette discipline.

Merci Issei, Emmanuel & Yann pour cette journée.

Retour sur le stage du 7 décembre avec Emmanuel Wildemann

Avant les fêtes de fin d’année, nous avons organisé notre stage annuel.

Nous vous proposons de venir découvrir ou  de re-découvrir le travail de l’école Kishinkai, grâce à Emmanuel WILDEMANN du Kishinkai Aikido de Toulouse.

Intervenant régulièrement dans notre dojo, il a aimablement accepté notre proposition d’animer le stage.

Emmanuel est un enseignant et pratiquant de haut niveau de l’école Kishinkai.

Fondé par Léo TAMAKI, Issei TAMAKI, Tanguy LE VOURC’H et Julien COUP, le Kishinkai est une école d’aïkido qui garde au cœur de sa pratique la recherche d’efficacité. Les compétences développées pour répondre à cette problématique sont notamment le relâchement, la mobilité et le développement des perceptions. Pour autant, il n’y a pas de recherche de puissance ni de capacités athlétiques exceptionnelles, la pratique est accessible à tous, hommes, femmes, enfants, de tous âges, selon ses possibilités physiques.

Nous proposons tous les mardis une structure de cours suivant le travail de cette école.

Cette année nous proposons le mercredi un cours adapté aux enfants à partir de 5 ans.

Un petit résumé, non exhaustif 🙂

Nous avons commencé par un préparatoire du corps avec de la respiration et divers assouplissements, pour finir sur du travail sur les chutes (ukemis).

Travailler sur la ligne, ne pas dévier l’attaque, rechercher l’extension, le déséquilibre, … bref les « mantras » habituels de l’école, qui ont guidé notre travail de la journée.

Un session de travail sur l’après-midi spécifique au bokken d’une grande précision est venu terminer en beauté cette journée.

Merci Emmanuel.

Quelques photos

  • Le patron surveille 🙂
  • Pratiquer dans la bonne humeur
  • Les enfants ont bien travaillé
  • Les enfants ont bien travaillé

Retour sur le stage intensif de l’école Kishinkai

Cet été, nous nous sommes rendus en force pour effectuer cette semaine intensive de pratique.

Ce stage nous a permis de nous confronter à des pratiquants de très haut niveau de l’école, et d’améliorer ostensiblement notre pratique au quotidien.

Nous étions trois membres du dojo, Adrien, Benoît et moi-même.

Au programme, formation enseignant Niveau 1 pour les deux premiers nommés, et Niveau 2 pour moi-même.

Nos journées se sont organisées comme ceci :

  • Cours d’une heure d’armes (bokken) sur la plage de 7:15 à 8:15
  • Formation enseignant (revue catalogue technique complet) de 8:45 à 11:45
  • Cours sur la gestion du combat de 17:00 à 19:00
  • Préparation physique de 19:30 à 20:30 sur la plage

Nous avons pu travailler sur plusieurs aspects :

  • le relâchement,
  • le déplacement,
  • l’intention,
  • l’intuition,
  • et la lucidité, notamment lors des séances de combat
  • etc …

Beaucoup de chemin à parcourir pour nous, mais que ce fut enrichissant. Nous espérons capitaliser cette année en intégrant divers éléments dans nos cours et proposer à nos pratiquants la meilleure pratique possible.

Sébastien

Remise des diplômes et repas de fin de saison

Ce samedi 29 juin, nous avons procédé à la remise des diplômes suivi du repas de fin de saison.

Le repas s’est tenu à Péré, dans la convivialité ou tout le monde à pu faire goûter ses créations culinaires.

Les élèves ont bien travaillé cette année, il faut continuer !

Nous poursuivons les cours adultes durant l’été, selon l’emploi du temps de chacun, et serons de retour en pleine forme en septembre.

Merci pour votre investissement.

Retour sur le stage de Toulouse avec Issei Tamaki

Fondateur de l’école KISHINKAI avec son frère Léo TAMAKI, Tanguy Le Vourch’ et Julien COUP.

Retour sur le stage

Durant cette première édition, nous avons pu mesurer notre progression, mais aussi le chemin à parcourir.

Pour commencer, une « petite » mise en route, physique à base d’exercices de mobilisation du corps (tout en maîtrise de nos gestes) et de sensation. Le travail sur les ukemis, sur les frappes (absorption dans son corps, …), toujours indispensable 😉

Par la suite un travail au bokken d’absorption de l’attaque, qui a été poursuivi en raccourcissant la lame, pour finir au tanto nous a permis de travailler sur la gestion de l’attaque. Proposer « une ouverture », « subir » l’attaque pour la retourner en sankyo par exemple. Donner l’impression que l’on est pris par l’attaque, mais finalement pas tant que ça 😉

Retour sur le stage de Pau avec Hino Akira

Stage avec Akira Hino Sensei, fondateur du Hino Budo.
Akira Hino est un maître de Budo. Il a créé son école au Japon et propose régulièrement des stages en Europe et notamment en France.
Pour ceux qui ont eu la chance de le rencontrer, c’est un être qui, au-delà de sa gentillesse et de sa bonne humeur permanentes, dégage une sérénité et une profondeur d’âme qui marquent son interlocuteur. Aussi, plutôt que de faire de longs discours, je vous propose d’aller une fois encore sur le site de Léo Tamaki.

Pour en savoir encore plus sur Akira Hino, vous pouvez regarder ses vidéos en ligne qui illustrent les principes d’utilisation du corps qu’il enseigne (et quelques vidéos de jazz, car c’est également un jazzman émérite !).

Je ne saurais que vous recommander le documentaire de Lionel Froidure intitulé « En terre Martiale : Hino Akira, au cœur des principes« .

 

Mardi 7 mai Mercredi 8 mai
21:00 – 23:00
Salle de Karaté de Pissard Santarelli
Judo Club Béarnais
10:00 – 12:00 | 14:00 – 16:00
Salle des Anglais
19 Rue Michel Hounau
Tarifs  
Stage complet : 95 € / 2 Cours : 70€ / 1 Cours : 40 €
aikido.pau.lons@gmail.com – 06 33 34 71 93
Stage ouvert à tous les pratiquants d’arts martiaux, tous groupes et tous niveaux
Stage Hino Akira 7-8 mai 2019
Stage Hino AKIRA – 7, 8 mai 2019

Retour sur le stage avec Emmanuel Wildemann

En cette fin d’année martiale, nous avons organisé notre premier stage depuis quelques années.

Nous avons convié les pratiquants de Bigorre et d’ailleurs à découvrir le travail d’Emmanuel WILDEMANN du Kishinkai Aikido de Toulouse.

Intervenant régulièrement dans notre dojo, il a aimablement accepté notre proposition d’animer le stage.

Emmanuel est un enseignant et pratiquant de haut niveau de l’école Kishinkai.

Fondé par Léo TAMAKI, Issei TAMAKI, Tanguy LE VOURC’H et Julien COUP, le Kishinkai est une école d’aïkido qui garde au cœur de sa pratique la recherche d’efficacité. Les compétences développées pour répondre à cette problématique sont notamment le relâchement, la mobilité et le développement des perceptions. Pour autant, il n’y a pas de recherche de puissance ni de capacités athlétiques exceptionnelles, la pratique est accessible à tous, hommes, femmes, enfants, de tous âges, selon ses possibilités physiques.

Un petit résumé, non exhaustif 🙂

La thématique de ce stage était le lien entre le travail aux armes et à mains nues.

Nous avons commencé par un préparatoire du corps avec de la respiration et divers assouplissements, pour finir sur du travail sur les chutes (ukemis).

Travailler sur la ligne, ne pas dévier l’attaque, rechercher l’extension, le déséquilibre, … bref les mantras habituels de l’école, qui ont guidé notre travail de la journée.

Un travail au bokken d’une grande précision est venu terminer en beauté cette première édition.

Merci Emmanuel.

Quelques photos

  • Groupe du matin
  • Groupe du matin
  • Préparation et assouplissement
  • #mode calin 🙂
  • De quoi se réhydrater 😉
  • Toujours un travail studieux
  • Le groupe de l’après-midi